Frédéric
Frédéric Bazin
Coordinateur tri sélectif

Epluchures, restes alimentaires : partageons nos recettes

On ne l’a pas encore abordé jusqu’ici mais finalement, la meilleure façon de trier, c’est peut-être de commencer par essayer de produire moins de déchets.

Ca peut passer par la réduction de ses déchets d’emballages (j’en parlerai lors d’un prochain article), mais aussi par des recettes anti-gaspillage, quand on a des restes dans le frigo ou des épluchures de fruits et légumes. Ca évite de jeter des aliments qui peuvent être réutilisés.. et bons !

Pain perdu (avec du pain devenu rassis), chips salés ou sucrés (avec des épluchures de pommes ou pommes de terre), meringues (avec des blancs d’oeuf), sauce tomate (avec des tomates trop mûres), et j’en passe : quand on commence à s’intéresser au sujet, il y a vraiment plein de possibilités !

Vous avez peut-être vous-mêmes des habitudes pour réutiliser restes ou épluchures ? 

Ma collègue Allison  m’a donné l’une de ses astuces pour ne pas jeter les épluchures de légumes :

Je mets mes épluchures de légumes au congélateur, le temps d’en avoir une bonne quantité (500 grammes grosso modo).

Je recouvre ensuite d’eau dans une grande casserole et je laisse bouillir avec quelques aromates supplémentaires (des herbes par exemple, un bouquet garni). Quand ça a à peu près diminué de moitié, on goûte pour vérifier que ça a du goût. Et on peut soit filtrer avec une passoire (pour ne garder qu’un bouillon), soit mixer : moi je mixe ! Et je mets ça dans des bacs à glaçons au congélateur !

Ça permet ensuite d’avoir des « cubes » de légumes pour donner un peu de goût aux soupes, aux poêlées de légumes…  ça remplace en fait les bouillons cubes qu’on achète, qui sont souvent plein de conservateurs ou d’épaississants…

Merci à Allison pour ce partage. Et vous, vous avez des recettes anti-gaspi ?

2 commentaires pour “Epluchures, restes alimentaires : partageons nos recettes”

  1. PAYET SYLVIE

    Très bien l’idée d’utilisation des épluchures mais il faut préciser qu’il doit s’agir de légumes bio car sinon les épluchures peuvent contenir des produits nocifs ( pesticides ) . A défaut de poules pourquoi Elogie ne mettrait elle pas des lombri composteurs dans les cours ça n’a pas d’odeur , le compost servirait à fertiliser les parterres des immeubles et pourquoi pas aussi les plantes des locataires . Prendre l’habitude d’utiliser les sachets compostables où en papier distribués par les commerçants, ils peuvents servir de sacs poubelles pour les bio déchets de cuisine où ceux de la salle de bain de la salle de bain, on économise sur l’achat de sacs plastics .

    • Frédéric Frédéric Bazin

      Bonjour Sylvie ,

      Je dirai d’une manière générale qu’il est préférable de bien laver les légumes sous l’eau froide et de les sécher ensuite à l’essuie-tout ce qui permet d’éliminer les résidus de pesticide et d’agents conservateurs.
      Pour le lombricomposteurs vous trouverez les informations sur le site Paris.fr car il faut faire une demande auprès de la Division de La Propreté et de l’Eau et ensuite que votre site soit éligible pour le lombricompostage.
      Merci pour vos conseils concernant les sacs biodégradables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.